logo-ecriture-en-liberte

L’atelier en Palestine 2011- Compte rendu

Compte rendu des Ateliers d’écriture en Palestine

« S’il y a une fonction sociale de l’écriture ou de la littérature c’est bien de mettre des mots là où on ne les entend pas. » (Atiq Rahimi,écrivain, Prix Goncourt 2008 ).

La galerie de photos de l’atelier…

La langue et la culture française comme espace de liberté.

Pour chacun la langue est un espace de création, une identité, une appartenance à une culture, mais bien plus encore pour les peuples en guerre ou en situation de conflit. Ce programme d’ateliers d’écriture en langue française veut être un espace libre, une « terre d’accueil ». Il permet aux étudiants palestiniens de français de trouver, en dehors de toutes pressions, la capacité de s’exprimer librement et de créer.

En avril 2010, dans les départements français des universités de Cisjordanie et de Gaza, après trois sessions d’atelier d’écriture de trois heures chacune, une centaine d’étudiants garçons et filles entre 20 et 25 ans, en troisième ou quatrième année de français ont participé à un concours de nouvelles.

Après une présélection, un jury d’auteurs prestigieux, composé de Gilbert Sinoué (Prix des Libraires 1996) président du jury, Marie Nimier (Prix Médicis 2004) et Atiq Rahimi (prix Goncourt 2008), ont choisi les trois premiers lauréats:

  • Mariam Farès, 1er prix,
  • Narimane Gahnim, deuxième prix
  • Husny Baroud, troisième prix.

Pour les encourager à poursuivre leur apprentissage et leur exploration de la langue française,
« …envisagée comme un territoire d’où on ne pourrait pas vous déloger, un territoire à la fois intime et partagé… » (Marie Nimier),
les trois lauréats ont été invités à Paris. Du 17 au 24 septembre, pendant la semaine de la Paix, ils ont été accompagnés et ont visité des hauts lieux du patrimoine culturel français.

Nous sommes convaincus que le fait d’avoir quitté l’environnement habituel du conflit leur a permis de prendre de la distance et de sortir de l’aliénation qu’ils vivent au quotidien. Nous espérons que ce fut aussi un moment privilégié de rencontre avec la langue et la culture française.

Objectifs

  • Transmettre la passion et la magie de l’écriture en français.
  • Amener les étudiants en français à trouver leurs mots, leur forme littéraire pour s’exprimer.
  • Créer un espace de liberté pour un dialogue interculturel entre des étudiants palestiniens et français.
  • Reconnaître la pluralité des valeurs pour permettre à une forme de tolérance de se manifester.
  • Créer un réseau d’artistes, prêts à enseigner leur art, via internet, aux étudiants des universités de Palestine.

Atelier d’Écriture 2010

Janvier, mars, avril 2010
Université de Bir ZeitRamallah
Mme Delia Laghrour (professeur)
Mme Basma Alomari (chef de département)

Janvier, mars, avril 2010
Université de AN NajahNaplouse
Mme Sandie Pottier (chef de département)

Janvier, mars, avril 2010
Université d’Al Aqsa Gaza
Mr Ziad Medoukh (chef de département)

Janvier, mars, avril 2010
Université d’Hébron
Mme Nadia Awad (enseignante)

  • La première session a été consacrée à l’exploration du potentiel d’écriture et d’imagination.
  • La deuxième session aux outils de l’écriture.
  • La troisième session à l’approche du dialogue et préparation et une mise en application à l’écriture d’une nouvelle.

Concours de nouvelles

Pendant trois heures, quatre-vingt étudiants ont participé au concours de nouvelles. Les meilleures ont été sélectionnées par les directeurs de département, des membres du consulat de Jérusalem Est avec la participation de Madame Desagneaux.

Le jury parisien:

  • Atiq Rahimi
  • Marie Nimier
  • et Gilbert Sinoué

La remise des prix a eu lieu à l’université de Bir Zeit à Ramallah en présence de Madame Desagneaux et Madame Chantal Juge. Deux lauréats ont été sélectionnés dans chaque université et ont reçu des livres.

Les trois lauréats, auteurs des meilleures nouvelles, ont été invités à Paris durant la Semaine de la Paix, du 17 au 24 septembre.

  • Mariam Farès premier prix
  • Nariman Ghanim deuxième prix
  • Husny Barouk troisième prix

Programme du séjour des lauréats à Paris

Les lauréats ont découvert les hauts lieux culturels et touristiques parisiens accompagnés d’un conférencier professionnel : Musée du Louvre, d’Orsay, etc…

  1. Ils ont visité l’Unesco, reçu par son Excellence Madame Colonna et son Excellence Monsieur Elias Sambar qui leur ont remis des prix (livres).
  2. Ils ont rencontré les membres du jury lors d’un café informel dans un restaurant des Champs Elysées.
  3. Ils ont été accueillis à la Mairie de Saint-Denis, où ils ont rencontré Son Excellence Madame Noha Rashmawi, chef du cabinet de la Mission pour la Palestine en France et des membres de nombreuses associations
  4. Ils ont été invités à visiter l’hôtel de ville et furent reçus par Monsieur Christophe Girard adjoint à la mairie du 4éme.
  5. Ils ont assisté au concert Peace one day au Zénith
  6. Ils ont vu trois pièces de théâtre à la Comédie Française et au théâtre Dejazet.

Une lecture des 10 meilleures nouvelles a eu lieu au café littéraire de l’IMA par des jeunes comédiens suivi d’une discussion avec les étudiants français qui apprennent l’arabe.

L’IMA leur a offert des livres. Les spectateurs étaient nombreux, l’atmosphère chaleureuse et l’émotion produite par certaines des nouvelles a fait surgir quelques larmes. Madame Leila Hazaz Latayf de l’Institut du Monde Arabe a offert une collation orientale.

Résultats annexes et retombées médiatiques

  • La publication d’un opuscule des dix meilleures nouvelles, paru en décembre 2010 et distribué aux différents partenaires a conclu ce programme 2010.
  • Deux articles parus dans l’Express et le Figaro Magazine et interviews pour des radios.
  • Pourparlers pour la mise en œuvre d’une convention entre le département de médiation culturelle université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle avec l’université d’Al Aqsa de Gaza et de Bir Zeit à Ramallah.
  • Dons de livres par des maisons d’éditions telle que Presse de la cité et Gallimard collection Folio pour récompenser les lauréats, deux par université. En projet avec les universités de Cisjordanie.
  • La visite de Messieurs Gilbert Sinoué et Atiq Rahimi pour des conférences sur la littérature française et le cinéma d’auteur. En projet avec le département français de Gaza
  • Un travail littéraire en français sur la culture de la paix et les résolutions de conflit, sous la forme de micro fictions- L’intervention d’un cinéaste pour la création de courts- métrages

Partenaires actuels

PALESTINE

  • Le service culturel du Consulat Général de France à Jérusalem Est, pour les universités de Palestine
  • Les universités de Ramallah, Naplouse, Hébron et Gaza.

FRANCE

  • Ecriture en Liberté atelier
  • L’université de Paris III- Sorbonne Nouvelle, département médiation culturelle
  • La délégation française auprès de l’UNESCO
  • La Mission Permanente de l’Observation de la Palestine auprès de l’UNESCO
  • L’Institut du Monde Arabe
  • Le service culturel et international de la mairie de Paris
  • Le service culturel et international de la mairie de Saint-Denis
  • La Société littéraire de La Poste et de France Télécom
  • La compagnie de la Feuille d’or.

Coordinatrice du projet, Madame Yanne Dimay – Association Ecriture en Liberté.

Posted in archive, atelier, Palestine and tagged , , .