écriture en liberté logo

Les lauréats à Paris

Lauréats palestiniens à Paris Semaine de la Paix

17 au 23 septembre 2011
Les trois lauréats lors de la remise des prix à l’Institut du Monde Arabe

Si pour chacun la langue est un espace de création, une identité, une appartenance à une culture, elle l’est bien plus encore pour les peuples en situation de conflit. Les trois sessions d’ateliers d’écritures organisées en 2011 ont abouti à un concours de nouvelles.

2011-laureat-Jardin-butte
Les lauréats, Dima Sajdeya de Ramallah (1er prix, avec La Clé), Aseel Abu Rajabe d’Hébron (2e prix, avec Ressemblance) et Amir Hassan de Gaza (3e prix, avec Le Premier visage fait le dernier voyage), ont été invités à séjourner une semaine à Paris, pour une immersion dans la culture française. Ils ont pu à la fois se retrouver immergés au sein du quotidien parisien, mais également rencontrer divers acteurs majeurs de la collaboration franco-palestinienne.

Les trois jeunes lauréats ont été accompagnés toute la semaine par deux jeunes palestiniennes, gagnantes d’un concours de photo-journalisme à Gaza, Maha Hussaini et Nihaya Jaber :

Samedi 17

Après un repos bien mérité, les trois jeunes lauréats se rendent aux pieds de la Tour Eiffel, sous une belle pluie nocturne.

Dimanche 18 :

Au réveil, petit- déjeuner dans un bistrot du quartier de la Butte aux Cailles où ils séjournent.

L’expérience du métro parisien est mouvementée, mais ils se fondent rapidement et avec une belle aisance dans la masse parisienne.

 

découverte du métro parisien la ligne 6

Le soleil étant au rendez-vous, une ballade sur la Seine s’impose…

Bateau mouche

À pieds, ils rejoignent ensuite la « plus belle avenue du monde ». Les Champs Élysées arpentés, ils prennent un Car Rouge, qui leur fait faire un tour de la capitale.La cathédrale Notre- Dame-de-Paris est le dernier arrêt de la journée. En sortant du monument, un arc-en-ciel les attend…

Les soirées sont libres, nos jeunes amis ont besoin de respirer car le programme est chargé

Lundi 19 :

Au programme ce lundi, une visite du Louvre dans la matinée..Mardi 20 :

Malgré un texte français vieux de plusieurs siècles et une longue représentation, les jeunes étudiants sont sortis du théâtre des étoiles plein les yeux !

Mercredi 21 :

Flore, de fêter l’anniversaire de Dima !

 

 

Après une visite de Montmartre avec un guide, les jeunes sont attendus à l’Hôtel de Ville par M. Christophe Girard, Adjoint au Maire de Paris, chargé de la culture, qui leur fait visiter la mairie, tout en leur expliquant les rouages de cette institution démocratique.

Marie de Paris

Il est ensuite temps de retrouver l’acteur M. Jean Barney, car ce soir, tous prennent la direction de la Comédie Française, ce soir c’est L’Avare que l’on joue devant eux !

Le matin, rendez-vous à l’UNESCO pour rencontrer les délégations française et palestinienne avec madame Chantal Juge du Consulat Français de Jérusalem Est. Accueillis par l’équipe de S. E. M Elias Sanbar, Ambassadeur de la Palestine auprès de l’UNESCO, les jeunes passent une heure à discuter dans son bureau, et c’est avec un grand sourire qu’ils reçoivent de sa part des livres qu’il leur dédicace. Après cette belle rencontre, c’est la délégation

 

A l'UNESCO

… suivie dans l’après- midi d’une rencontre avec le Président du Jury, M. Gilbert Sinoué.

L’occasion, au Café de française qu’ils vont saluer. Tous sont très émus, et après la photo de groupe, ils partent visiter les locaux de l’UNESCO, accompagnés par deux jeunes femmes de la délégation palestinienne. Cette belle matinée prend finau sommet de l’UNESCO, autour d’un repas lors duquel ils peuvent admirer tout Paris.

 

 

A l'UNESCO

Les jeunes se retrouvent en fin d’après-midi pour se diriger vers l’Institut du Monde Arabe, afin de clore en beauté cette semaine à Paris. Assez stressés, car ils ont prévu de dire quelques mots à l’issue de la soirée, et parce que cette dernière représente la clôture de l’aventure qu’ils vivent depuis le début des ateliers d’écriture, en Palestine, ils sont accueillis par le journaliste de France 3 qui les suivait depuis la matinée à l’UNESCO. Ce dernier recueille leurs propos, leurs impressions… la pression monte !

Madame Mona Khazindar directrice générale de l’IMA et monsieur Hael Al Fahoum ambassadeur de la Mission pour la Palestine font l’honneur de leur présence au Café Littéraire.

Trois comédiens de la Compagnie de la Feuille d’Or présentent une lecture poignante des nouvelles des trois lauréats. La soirée est un réel succès, tous, tant les comédiens que les auteurs et les spectateurs, sont touchés par les textes, qui révèlent à la fois le poids des mots et la portée universelle d’un texte isolé.

Les paroles prononcées à la fin par Aseel, Amir et Dima sont emplies d’espoir. Chacun insiste sur la nécessité de l’écriture, en particulier ici dans le cadre d’ateliers en langue française.

A l'IMA les lauréatset les comédiens

 

La journée du jeudi est consacrée aux derniers achats, aux dernières balades et aux au-revoir. Le vendredi matin, les cinq jeunes palestiniens partent ensemble à l’aéroport, laissant Paris derrière eux, chargés de cadeaux dont leurs proches seront bientôt inondés, en Palestine…

Yanne Dimay

 

Posted in archive, atelier, Palestine and tagged , , .